Recits

Nouveautés Plan du Site Mots-Clefs

Album de Mireille Souvenirs Violette Nicole Coves

 

L'album de Mireille

Née à Mers-el-Kébir, Mireille a éprouvé le besoin de raconter à son fils né en Métropole, sa famille et le pays de ses ancêtres.

Mireille Ferrara nous livre ici bien amicalement ses pages intimes.  Merci ...

***

Les souvenirs de Violette.

Violette a souhaité laisser ses souvenirs à ses descendants

Elle a bien voulu nous laisser en publier quelques extraits ici. Merci ...

*

Nicole raconte "Chez Coves"

Brefs extraits des mémoires de Nicole

Son village, sa vie, la droguerie

*

L'incroyable histoire d'Abraham LINCOLN

un homonyme du président américain

et son rapport avec Mers-el-Kébir

*

Autres récits

 

***

*

L'incroyable histoire d'Abraham LINCOLN

Abramo (Abraham) LINCOLN et Mers-el-Kébir

Le jour même ou peu après le décès du président américain Abraham Lincoln le 15 avril 1865, un petit garçon est  abandonné à la roue (orphelinat) de Procida.

Les religieuses qui l’ont recueilli l’ont appelé Abramo (Abraham)  LINCOLN en hommage au grand homme qui vient de nous quitter.

Le 11 mai 1865 le petit Abramo est confié à famille de Domenico FLORENTINO et son épouse Angela SCHIANO DI COLELLA

Mais pour une raison que l’on ignore le 28 septembre 1865,  le bambin est confié à une autre famille, celle de Nicola SCHIANO DI FERRUZZO et sa deuxième épouse (la première est décédée en avril 1864), Filomena INTARTAGLIA.

Mais où est le lien avec le village de Mers-el-Kébir ?

J’y viens ! Et il est triple.

La famille FLORENTINO  mentionnée ci-dessus s’installe à Mers-el-Kébir entre 1872 et 1876.

Il y a les parents et 8 enfants dont Francesco le grand père de notre ami Manuel (époux de Marie Josée Botella)

Pour la petite histoire, Domenico FLORENTINO était à la fois artificier et pâtissier. Personnage très actif pour la Saint Michel puisqu’il faisait à la fois les Cagnionets (Pétards) et les Suçamiels (confiserie).

Deuxième lien, la seconde famille d’accueil de notre Abramo Lincoln, les SCHIANO di FERRUZZO, atterrit elle aussi à Mers-el-Kébir entre 1887 et 1893

Il y a les parents et 2 enfants, un de chaque épouse (3 autres enfants sont décédés jeunes à Procida et une fille s’y est mariée)

Les enfants de Nicola SCHIANO di FERRUZZO sont :

-          Salvatore qui épousera Marie Catherine INTARTAGLIA, ils n’auront qu’un fils qui sera prêtre (Fortuné)

-          Michele qui épousera Michela Francesca ATTANASIO (dont le père était aussi de l’assistance), ils auront 6 enfants dont Michel Sauveur qui avec son épouse Anaïs PEREZ aura 3 fils dont notre trésorier de la confrérie Saint-Michel, Michel précisément (dit Michelou).

Alors, Abramo Lincoln est-il allé à Mers-el-Kébir ?

Il aurait pu venir en visite chez ses « frères » d’adoption ??   Non, probablement pas …

Car en fait il a épousé Libera  SCHIANO di  COLELLA en 1887 à Procida et il est parti aussitôt s’installer à Marseille où naitra son premier enfant Jean Pascal Dominique en 1889.

Troisième lien, la belle-mère d’Abramo est la sœur de Michele Antonio Lubrano di Sbaraglione qui s’est installé à Oran puis à Mers-el-Kébir entre 1878 et 1880. Famille qui aura une nombreuse descendance au village, surtout par les filles.  Citons en exemple les familles Peruffo, Mitran et De Gregorio

Le malheureux Abramo décèdera le 5 janvier 1890 à Marseille âgé de 24 ans, son fils avait moins d’un an. Celui-ci  se mariera à Marseille en 1921.

Quels destins !

François Beltra

 

Autres récits 

Récit de Maryse

 

Malheureusement, les événements aidant, je pouvais de moins en moins jouer car,comme tout in chacun,nous passions davantage de temps à raser le sol qu à rester debout à éviter les fenêtres... Les jeux étaient proscrits. Vint alors mai 1962, l exode qui, dans ma tête de grand enfant correspondait plutôt à un départ en vacances. Dans la valise, nos vêtements mais pas de poupée: je n en n'avais profité que 5mois!!!
Juillet 1962, la 2ème vague familiale boucla ses valises et, ma tante, les larmes aux yeux embarqua dans ses bras ma poupée BELLA. Quelle bonne idée elle a eue là (les voies du Seigneur sont impénétrables!)Grâce à ma poupée dans ses bras elle a obtenu une place prioritaire dans l avion qui la ramenait en France !!!!! Inutile de vous dire que cette poupée, si je n'ai joué avec elle que pendant 5 mois, cela fait plus de 50 ans qu elle me regarde tous les jours!!!! et j y tiens plus qu'à n importe quoi. Voilà les souvenirs que je souhaitais vous faire partager.